Certaines odeurs ont le pouvoir incroyable de nous replonger rapidement dans des univers peuplés de souvenirs et d’émotions. Le parfum de bord de mer, qui évoque les vacances estivales pour plusieurs, les effluves de tarte aux pommes, qui éveillent le souvenir de notre grand-maman… Et si la santé en milieu de travail avait, elle aussi, une odeur?

Sumantra Ghoshal, qui fût professeur en gestion à la London Business School, penseur, auteur et théoricien, a livré il y a plusieurs années, un discours inspirant au World Economic Forum sur ce qu’il nomme « smell of the place ». Il y décrit comment les pratiques de gestion qui règnent dans une organisation contribuent, ou non, à créer un contexte (une odeur) riche et favorable à la pleine contribution des individus. Si on y est attentif, cette odeur serait présente dès que l’on pose les pieds dans un milieu. Est-ce une odeur de confiance et de soutien ou encore de contrôle et de peur? Une odeur qui incite au dépassement de soi ou limitante?

Cette façon d’appréhender un contexte de travail m’apparaît intéressante, car elle fait appel à autre chose qu’à notre rationnel pour « sentir » ce qui est juste pour soi. Que l’on se questionne sur notre emploi actuel, que l’on soit en recherche d’emploi ou encore comme leader désireux de créer un milieu où il fait bon respirer à pleins poumons, soyons à l’affût de l’odeur de la santé en milieu de travail.

Voici le lien pour consulter le discours de Sumantra Ghoshal : CLIQUER ICI 

Chaleureusement

Guylaine

© Tous droits réservés. Ce texte a été créé et rédigé par Guylaine Carle, Psychologue organisationnelle. Si vous souhaitez le partager, nous vous demandons de le publier dans son intégralité et en totalité, en citant sa source.